Clôture du Programme de renforcement des capacités des PME/TPE œuvrant dans la zone affectée par le Projet Bel Air Mining

Bel Air Mining, le Projet d’Appui aux PME/Banque Mondiale, le Ministère de l’industrie et des PM et Intellact Consulting ont mis la dernière main au Programme de renforcement des capacités des PME/TPE œuvrant dans la zone affectée par le Projet Bel Air Mining par la remise des attestations aux bénéficiaires du programme. La cérémonie de remise s’est tenue à Palm Camayenne.

Ce programme, financé par le PAPME/Banque Mondiale répondait à une problématique précise. Dans le cadre de l’attribution des marchés, le projet Bel Air Mining fait le constat que les entreprises originaires de la zone d’impact n’arrivent à satisfaire aux conditionnalités d’octroi des marchés. C’est pourquoi le projet a pris contact avec Intellact Consulting, partenaire de longue date afin de réfléchir à la problématique et proposer des solutions. Le cabinet a donc, en collaboration avec le département des relations communautaires de Bel Air Mining, travaillé sur une note conceptuelle qui a été soumise au programme PAPME sous tutelle Ministère de l’industrie et des PME. Sur la base d’un accord tripartite (Bel Air – Mining Intellact Consulting – PAPME), un programme spécifique a été conçu et mis en œuvre.

Le programme avait pour but de renforcer les capacités de PME participantes en vue d’augmenter leur chance de décrocher des marchés ouverts par le projet. 41 entreprises locales ont donc bénéficié de ce programme.

Ainsi, ces entreprises ont bénéficié d’un programme de formation sur les conditionnalités d’octroi de marché par le projet et sur la gestion d’entreprise. Elles ont également bénéficié d’un accompagnement personnalisé dans le cadre de soumissions encours.

Ainsi, l’objectif fixé a été largement atteint. Plusieurs bénéficiaires ont décroché des marchés à hauteur de USD 330 000.

Les bénéficiaires ont fait part de leur satisfaction. Le Ministère de l’industrie, représenté par son Secrétaire général M. Sylla Alsény, a fait part de sa satisfaction et de l’engagement du gouvernement à renouveler cette expérience réussie. M. Dian Diallo, Coordinateur du PAPME a quant à lui, mis l’accent sur l’effort de tous les acteurs pour la réussite du projet. Quant à M. Camara Ibrahiama, Directeur général de Intellact Consulting, cabinet ayant mis en œuvre le programme a rappelé la réussite du programme en précisant le tournant que constitue ce programme pour la politique de contenu local du gouvernement. Enfin, M. Dieng, représentant de Bel air Mining a rappelé l’engagement de son entreprise pour les PME.

Ce programme a été une réussite totale et les perspectives pour les PME de la région impactées par le Porjet Bel Air Mining sont plus qu’encourageantes. L’entreprise s’engage en effet à intégrer dans sa stratégie le soutien et l’accompagnement des entreprises bénéficiaires.

 

Liens utiles

Documentaire sur le programme de renforcement des capacité: https://www.facebook.com/intellactconsulting/videos/2022868201282308/.

Emission de clôture des sessions de travail du programme de renforcement des capacités: https://www.facebook.com/intellactconsulting/videos/2019665071602621/.

 

Service communication Intellact Consulting

LA SOCIETE BEL AIR MINING INAUGURE LE PONT DE KHOUNDINDE DANS LA PREFECTURE DE BOFFA

Boffa, Guinée : La société Bel Air Mining, un acteur mondial de production de bauxite, a procédé ce jeudi 12 avril à l’inauguration du pont ‘’Pont Adonis Pouroulis’’ dans le village de Khoundindé, préfecture de Boffa en présence du Président du Conseil d’Administration d’Alufer, des autorités régionales, préfectorales ainsi que les représentants des communautés locales.

Cet ouvrage de franchissement, long de 24 mètres et large de 7 mètres, met ainsi fin aux difficultés des populations locales qui souffraient dues aux grandes pluies torrentielles qui se sont abattues en 2015 sur les trois communes (Douprou, Tougnifily et Mankountan) et ont malheureusement détruit les principaux ouvrages de franchissement, obligeant les populations riveraines à faire des dizaines de kilomètres pour accéder à des grandes zones agricoles et de pêche.

La réalisation de ce pont par la société Bel Air Mining constitue un réel motif de satisfaction et du coup contribue à faciliter le trafic dans la zone.

Le Président du Conseil d’Administration d’Alufer, M. Adonis Pouroulis, a déclaré : ‘’Cette cérémonie est symbolique de notre progrès à ce jour puisque la réhabilitation et l’extension du pont ont été une étape importante à la fois pour la phase de construction du Projet et pour les communautés locales. La sécurité des communautés autour de nos opérations est une priorité absolue’’.

Pour sa part, Madame le Prefet de Boffa a remercié la société pour ses efforts consentis pour les communautés locales. ‘’Ce pont illustre votre plein engagement à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des communautés en particulier et pour la réalisation de ce projet qui contribuera à l’économie de notre pays en général. L’efficacité de votre projet est appréciée aujourd’hui à travers les infrastructures réalisées et l’amélioration des conditions de vie des communautés impactées,’’ a-t-elle témoigné.

Le Projet Bel Air Mining, en phase de construction depuis février 2017, démontre sa capacité à être un modèle dans le secteur minier guinéen voire mondial.

Par ailleurs, la société réalise 17 projets de développement communautaires (santé, eau potable, écoles et logements pour les enseignants), 30 projets de moyens de subsistance (cultures vivrières, sel solaire, boulangeries, etc.), un total de 327 milliards de GNF dépensé pour les entreprises guinéennes et plus de 50 PMEs locales basées dans la préfecture de Boffa formées et appuyées.

A travers ces réalisations, Bel Air Mining réitère son engagement à maintenir son titre de numéro 1 en République de Guinée par une étude parrainée par la Banque Mondiale pour sa meilleure pratique en matière de conformité aux questions de contenu local et de l’emploi.

Contexte BAM
Bel Air Mining S.A.S (BAM), membre du groupe Alufer Mining Ltd, a pour objectif de construire, développer et exploiter sa nouvelle mine de bauxite dans la Préfecture de Boffa, en République de Guinée. Notre société est déterminée à devenir une grande entreprise mondiale de production de bauxite et créer de la richesse pour ses actionnaires et une prospérité économique pour le peuple de Guinée.

En partenariat avec ses contractants et sous-traitants, la societe aspire à devenir un modèle de réussite dans l’industrie minière sur l’ensemble des questions environnementales et sociales et nous nous engageons à veiller à ce que nos opérations soient conformes aux normes les plus élevées en la matière.

«YOUNG GRADUATE PROGRAM AFRIQUE / MOYEN-ORIENT »

TOTAL GUINÉE/ QUATRIEME ÉDITION

POUR QUI ? PRE-REQUIS

  1. Etre titulaire d’un diplôme de niveau bac+5, profils technique, commerce ou finance
  2. Etre jeune diplômé avec moins d’une année d’expérience professionnelle post diplôme
  3. Postuler pour une offre dans le pays de sa nationalité (indépendamment du pays d’obtention du diplôme)
  4. Etre mobile géographiquement
  5. Etre curieux, capable de s’adapter à différents environnements, avoir le goût du travail en équipe, partager les valeurs de la Total Attitude (la solidarité, l’audace , l’écoute et la transversalité)
  6. Maîtriser le français et/ou l’anglais

DOMAINES

Les domaines concernés par le programme TOTAL YOUNG GRADUATE sont: Commercial, Technique, Finances et Ressources Humaines.

COMMENT POSTULER

NOTA : TOUTE CANDIDATURE NE RÉPONDANT PAS AUX PRÉ- REQUIS NUMÉROS 1 ET 2 NE SERA PAS TRAITÉE.

En ce 8 Mars 2017, les femmes du cabinet célèbrent la fête des femmes, une journée internationale officialisée par les nations unies en 1977.

La Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleure
s conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion
de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’injustice (terme que nous préférons à inégalité) envers les femmes ne sera pas complètement éradiquée, nous aurons besoin de la célébrer.

 

Vous souhaitez participer aux formations modulaires Intellact IMGA. Remplissez ce formulaire afin d’être pré-inscris. Nous vous recontacterons sous peu. Veuillez patientez le temps que la page se charge entièrement.(Connexion…).

Chargement

Le vendredi 2 Septembre 2016, le cabinet a fini la première session de formation « Lire et interpréter des états financiers » initiée par Laborex Guinée pour ses  pharmacies partenaires.

80 pharmaciens ont déjà bénéficié de cette formation

Cette série de formation s’inscrit dans le cadre d’un programme de renforcement des capacités de gestion initié  il ya deux ans. 80 pharmaciens ont déjà bénéficié de cette formation intitulée « Lire et interpreter des états financiers » qui a pour principale objectif de donner aux chef d’entreprises qu’ils sont les outils pour être en mesure de comprendre des états financiers et d’avoir les outils d’analyse minimum d’un dirigeant d’entreprise.

Laborex Intellact Consulting et Pharmacies ambitionnent de former au moins 300 pharmacies dans les techniques de gestion et de management et de leur proposer un accompagnement dans la gestion des affaires. Cet accompagnement va de la réalisation d’études de marché pour les pharmacies nouvelles et existantes à l’assistance dans les divers domaines de gestion.

Laborex propose également un certain nombre d’avantages aux pharmacies partenaires du processus. Ce programme d’avantages est une composante majeure du processus de soutien de Laborex Guinée.
Cette première session de formation a connu la participation de 16 pharmacies.

Ce projet va dans la droite ligne du souci de Intellact Consulting de proposer ses services à des PME par le processus de la mutualisation des efforts. Le regroupement des pharmacies dans le cadre de ce projet initié par Laborex Guinée a permis aux pharmaciens de bénéficier d’un service de qualité avec un coût financier abordable.

 

Chercher du travail n’est pas chose aisée. Cela suppose :

  1. D’être motivé

Etre motivé c’est être engagé à faire des efforts pour atteindre un objectif, avoir l’envie de réussir et réaliser ce à quoi on s’engage.

  1. Savoir ce que l’on veut

Quel emploi je recherche ? Dans quel secteur ? Avec quel niveau d’expérience ?

Quel le lieu de travail souhaité ? Sui je disposé à changer de ville ?

Quel est le poste que je recherche ?

  1. Préparer un bon CV

Ayez un CV prêt, qui reflète votre expérience professionnelle. In est conseillé d’avoir un CV détaillé de votre parcours. Au gré des opportunités, vous l’adapterez en fonction des emplois auxquels vous souhaitez postuler.

  1. Savoir où trouver les offres d’emploi

 Le bouche à oreille

La quasi-totalité des offres d’emploi ne fait l’objet de publication. Les recruteurs utilisent le plus souvent le canal des connaissances pour rechercher des talents. Donc ouvrez les oreilles et restez à l’écoute.

Les entreprises

Allez dans les entreprises, contactez les DRH. Les offres y sont souvent disponibles. Informez-vous sur les programmes de formation et de stage des entreprises. Informez-vous sur les campagnes de recrutement des entreprises.

Salon de recrutement ou d’emploi

Participez à des salons de recrutement ou d’emploi. Souvent ces salons sont l’occasion de rencontrer les décideurs des entreprises. On y trouve une foule d’information et on peut rencontrer plusieurs entreprises en un temps court.

Internet

Internet devient de plus en plus accessible car de plus en plus de zones sont couvertes et l’accès devient moins couteux. Inscrivez-vous sur tous les sites d’emploi possible. Cela vous permet d’avoir des alertes dans votre domaine de compétence. Visitez les sites internet des entreprises.

  1. Lancez-vous

Allez sur le terrain. Faites des dépôts, passez des coups de fil, activez votre réseau, consultez les sites internet. Faites régulièrement le point, par exemple en fin de semaine. Faite la situation de vos contacts, de vos rendez-vous, des promesses. Revoyez votre stratégie en fonction. Pour se faire tenez compte de tous les feedback que vous recevrez.

Le résultat n’est pas immédiat. Mais les efforts constants payent toujours.

En bref : la recherche d’emploi nécessite de l’engagement et de la constance.

Commentez, contribuer, partagez. Les bonnes idées sont les bienvenues.

Le réseautage c’est quoi ? Le réseau est constitué de l’ensemble de nos relations. Il s’agit de toutes les personnes, associations, amis, parents….. Il s’agit d’un ensemble hétérogène susceptible de nous être d’une quelconque utilité, ou pour lequel nous pouvons être utile. Important : les autres pourront nous aider si on se met soit même en situation d’apporter aux autres.

Fait important : la quasi-totalité des opportunités d’emploi n’est pas du tout publiée. La majeure partie de ceux qui recherchent des talents passe par le réseau relationnel. Pour avoir accès à ces opportunités vous devrez donc :

  1. Etre soi-même actif et utile aux autres

Il faut soit même être dans un état d’esprit gagnant gagnant. On reçoit quand on donne. Quand on milite dans une association d’étudiant, on apporte aux autres et les autres nous assistent quand nous en avons besoin. Quand on fait du soutien scolaire, on s’ouvre les portes du réseau relationnel des parents d’élève…..

On reçoit quand on donne

  1. Faire l’effort de classifier ses relations

Pour cela il faut :

  • Faire la liste de toute vos relations sur un papier : numéros de téléphones, amis, parents, amis de classe, connaissances dans le cadre professionnel…..
  • Créez des catégories simples : professionnel, amical, association…..
  • Parmi ces, relations identifiez celles qui sont susceptibles de vous ouvrir les portes du monde professionnel. Faites une réflexion approfondie et n’excluez personne dans l’analyse. Vous pourrez être surpris de constater qu’une personne éloignée du monde professionnel peut vous aider.

Si votre réseau relationnel vous semble restreint (par exemple moins de 50) alors entamez un travail assidu de renforcement de votre carnet d’adresse. Le moyen le plus simple est de demander aux personnes que vous connaissez déjà de vous présenter ou vous parler de personnes susceptibles de vous aider. En général il y a toujours de bons retours.

  1. Passez à l’action

Enfin, travaillez ces relations. Contacter les, tentez de vous rendre utile, faites savoir ce que vous savez faire ou pouvez leur apporter.

Pour conclure : avoir un réseau relationnel étoffé et entretenu est gage de réussite professionnelle. Quand vous donnez, vous recevez.

Partagez et commentez. Les suggestions sont les bienvenues.

Intellact Job

Une des difficultés pour les jeunes diplômés ou les personnes ayant peu d’expérience, c’est de faire valoir le peu que l’on a accompli ou démontrer que nous avons des potentialités.

L’expérience professionnelle concerne une activité professionnelle exécutée sous le statut de salarié ou consultant indépendant. Au sens large, on peut inclure les stages professionnels ou académiques.

Il est conseillé de faire la part des choses, autrement dit faire des rubriques séparées. Ainsi, on peut se retrouver avec un CV avec ou sans expérience professionnelle. Comment faire ? Il faut valoriser son parcours en :

  1. Si vous avez effectué des stages professionnels ou académiques, donnez le maximum de détail en ne dépassant pas 5 à 10 lignes :
  • le domaine du stage,
  • le lieu, l’entreprise,
  • le superviseur,
  • le département dans lequel le stage a été effectué,
  • le détail de la mission : les taches effectuées,
  • les résultats atteints : documents produits, ventes réalisées…..
  1. Si vous avez mené des activités autres que professionnelles mais pouvant illustrer votre parcours, les mentionner en évoquant des détails pertinents :
  • Activité associative : si vous avez occupé des postes dans une association, évoquez le rôle que vous avez joué ;
  • Activité professionnelle non académique : si vous avez fait un petit boulot pendant les vacances mentionnez-le en précisant les leçons tirées de cette expérience et en essayant de faire un lien avec le parcours professionnel que vous souhaitez bâtir.

Pour conclure : il est difficile de commencer la vie professionnelle sans expérience. Mais il faut bien commencer quelque part. Il faut donc commencer par bien se connaitre, valoriser son expérience (même des stages ou petits boulot). Il faut surtout faire le lien avec ses objectifs généraux en démontrant sa motivation et son engagement.

 

Les formations modulaires ont débuté il y a 6 semaines et le retour des premiers participants est plutôt positif. Le cabinet Intellact Consulting a lancé ce programme de formation à l’origine pour les entreprise pour permettre au grand nombre d’avoir accès à un certain niveau de formation pour un prix abordable.

La prochaine session débutera en Juillet de cette année.